EXILS - ESCALE 1 ET 2 - MENDE
INFOS

LECTURE ET EXPOSITION PHOTOGRAPHIQUE

Lectrices : Fabienne Augié et Alexia Bouloukou

>SAMEDI 15 JANVIER

MENDE/ Théâtre

18h00 / rencontre autour de l'exposition " La cabane du berger"

19h00 / Lectures

 

> SAMEDI 11 MARS 

LE PONT DE MONTVERT /Maison du Mont-Lozère

18h00 / rencontre autour de l'exposition " La cabane du berger"

19h00 / Lectures

MARS 2022
 Lun  Mar  Mer  Jeu  Ven  Sam  Dim
Evénement

Les Escales sont des soirées imaginées par Fabienne Augié en réaction à la situation des migrants en Europe aujourd'hui.

Escale style="mso-spacerun: yes">  /  Une lecture à deux voix avec Fabienne Augié et Alexia Bouloukou.

Différents textes autour des migrations. Des poèmes, des textes littéraires, des essais.

Lecture suivie d'une discussion. Les personnes qui le souhaitent peuvent amener des textes sur le sujet et les lire afin d'ouvrir d'autres questionnements. Cette lecture est suivie d'une discussion aussi longue que nécessaire.

 Escale#2C2C2CONG>  /  La cabane du berger /Une exposition photographique de Fabienne Augié.

Col de l'Échelle. Alt. 1762m. Hautes Alpes. Frontière franco-italienne. 16 mars 2018.

Série de 9 photographies et une légende. Qui retrace les faits et les procès.

"Ces photographies sont des polaroïds argentiques travaillés avec un procédé incertain. Cela faisait écho pour moi avec le sujet que j'approchais. Dans ce même esprit, j'ai voulu que les images soient collées et non encadrées. Et de préférence dehors. Soumises aux intempéries. Fragiles"

Evénements à venir
none
none
<
>
Choisissez votre date, indiquez les quantités
Date
AUTOUR DE EXILS
SOIREE CINEMA

 

L'Aventure, un film de Marianne Chaud - Réalisé en 2020

Dans les montagnes du Briançonnais, des hommes et des femmes sur les routes de l'exil trouvent le courage de traverser les cols à pieds, au péril de leur vie. Arrivés au bout d'un long parcours, épuisés, ils ne savent pas s'ils pourront s'installer quelque part pour recommencer leur vie. C'est ce temps transitoire que raconte l'Aventure.

« Loin de la description d'une situation, d'un voyeurisme d'actualité ou d'un pamphlet militant, j'aimerais que ce film ressemble à une fable poétique racontant un morceau du monde. Un morceau du monde complexe qui nous appartient à tous et dans lequel chacun peut se reconnaître, se questionner. » Marianne Chaud.

> MARDI 25 JANVIER 

MENDE/salle Urbain 5

20h15

Gratuit